Pesticide, mon amour : le cri du coeur de l'ANSES

Publié le par Sophie COCARD

Si vous cherchez à améliorer votre diction, je vous propose de prononcer dix fois de suite le terme           S-métolachlore. Mais qu'est-ce donc ? Il s'agit d'un pesticide organochloré utilisé pour désherber les cultures, notamment de maïs. Il peut toutefois être appliqué sur des cultures de tournesol, sorgho, arachides, fèves, soja, betteraves, haricots.  Il remplace un produit très proche, le métolachlore, qui avait été interdit en 2003. 

Selon le site internet www.eau-et-rivières.org, " L'autorisation du S-métolachlore avec une procédure complète, est échue depuis le 31 juillet 2015 mais prolongée depuis lors, chaque année, au niveau de l'union européenne sans nouvelle évaluation. Comment tenir compte alors des nouvelles connaissances sur l'usage de ce produit et de ses impacts ? L'autorisation de mise sur le marché délivrée pour les produits contenant du S-métolachlore par la France n'a jamais pris en compte le risque de contamination de la ressource en eau par ses métabolites malgré qu'une recommandation figure à ce sujet au niveau européen depuis 2005. "

Et alors, que sont ces fameuses métabolites ? Derrière ce nom se cachent les sous-produits issus de la dégradation des pesticides. Il faut savoir que certains d'entre eux peuvent se dégrader et laisser une dizaine de sous-produits. Par ailleurs, ces métabolites peuvent avoir les mêmes propriétés toxicologiques que la molécule-mère.  En septembre 2022, il était révélé que 20 % des Français avaient été exposés, en 2021, à une eau du robinet non conforme aux critères de qualité. Et devinez pourquoi ? On a retrouvé des traces de pesticides et de métabolites.

Mais tenez-vous bien : ces mêmes eaux sont devenues, depuis, conformes ! Comment ? L'ANSES (Agence de Sécurité Sanitaire) a sa méthode ... Pour rendre conforme ce qui ne l'était pas, elle a maximisé les limites réglementaires de certains métabolites. M. Bazot, président de l'UFC-que choisir, l'explique d'ailleurs très bien : " En effet, en déclassant certains métabolites du métolachlore, en arguant qu'il n'y aura pas assez de données fiables sur la toxicité de ces substances, et donc en multipliant par 9 les limites réglementaires, cela ' efface ' de facto les non conformités. Cela ne change en rien la qualité de l'eau, mais les seuils dénoncés se trouvent désormais dans la limite autorisée ... " . De même, l'association Générations Futures pointe du doigt ce tour de passe-passe : " Selon nos premières estimations issues de l'analyse de la base SISE-eaux, 97 % des eaux distribuées déclarées non conformes suite à un dépassement de la valeur de qualité pour l'ESA métolachlore redeviendraient ' conformes '. " Je me dis que bientôt, le slogan " pour votre santé, buvez avec modération " ne sera plus seulement valable pour l'alcool ... 

 

Je vais quand même finir sur une note positive, histoire de manger de bon coeur (il est midi tout pile à l'heure où je vous parle) : l'Assemblée nationale n'a pas retenu, dans le projet de loi de finances qui vient d'être discuté, l'amendement visant à supprimer les déductions fiscales aux donateurs des associations dont " les militants / tes se rendraient coupables d'intrusion sur des sites agricoles et industriels". Evidemment, des associations comme Greenpeace ou L214 étaient directement visées. Heureuse que cet amendement ne soit pas passé. Ces ONG ne font que défendre nos intérêts communs pour que les lobbies n'écrasent pas sur leur passage le peu qu'il reste d'acceptable , pour que nous puissions un jour vivre dans un environnement sain, que le Vivant dans son ensemble soit respecté. 

De même, la niche fiscale pour le kérosène des jets privés est supprimée. C'est voté et cela prendra effet en 2024. Il était temps de rééquilibrer les choses. Jusqu'alors, ce kérosène n'est pas autant taxé que le carburant automobile, et pourtant, que de pollution engendrée ....

A une prochaine fois !

Sophie COCARD.

 

Parmi mes sources : www.wikipedia.org ; www.reporterre.net ; 

Cette superbe photo a été réalisée par Resolfa du site Pixabay

Cette superbe photo a été réalisée par Resolfa du site Pixabay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article