Ne nous laissons pas empoisonner sans rien dire (ou faire ) !

Publié le par Sophie COCARD

Il est inadmissible que nous respirions un air chargé de polluants, tout comme il est impensable de voir nos aliments contaminés par des hydrocarbures aromatiques d'huiles minérales, les MOAH. Et pourtant ....

Le 14 décembre dernier, la FNSEA formait un attroupement devant le Conseil D’État pour protester, à grand renfort d'agitation et de palettes brûlées, contre la décision de la haute juridiction administrative annulant, à l'initiative de l'UFC et d'ONG, certaines dispositions réglementaires sur les distances d’épandage près des habitations car insuffisamment protectrices.

De son côté, l'ONG Foodwatch tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme sur la présence, dans de trop nombreux aliments, de dérivés de pétrole, potentiellement cancérogènes, mutagènes et perturbateurs endocriniens. 

L'association explique, et c'est à peine croyable que le consommateur soit si mal protégé face à ce danger, qu'aucune réglementation ne nous protège à ce jour de cette contamination ! Ces MOAH se retrouvent dans les colles de nos emballages alimentaires, dans les lubrifiants de machines, dans les produits de nettoyages. Volatiles, ils migrent facilement et contaminent notamment notre alimentation. 

Foodwatch explique qu'" à chaque fois que nous testons des aliments,  nous trouvons ces MOAH en quantité inquiétante. Et à chaque fois, les fabricants prétendent accorder la plus grande attention à la sécurité de leurs produits mais en réalité ils ne garantissent absolument pas l'absence de ces contaminants toxiques. "

vous préferez l'huile d'olive à l'huile de machine dans votre assiette, signez vite la pétition : " Dérivés de pétrole dans nos aliments : non aux huiles minérales ! "

Dérivés de pétrole dans nos aliments : non aux huiles minérales !: Foodwatch FR

Ne laissons pas de répit aux lobbies !

Sophie COCARD. 

 

 

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article