Tout était clair comme de l'eau ...

Publié le par Sophie COCARD

L'UFC-que choisir vient de publier une carte interactive (à découvrir sur : https://www.quechoisir.org/carte-interactive-qualite-eau-n21241/?) qui permet à chaque utilisateur de connaître la qualité de l'eau du robinet dans sa ville ou son village. Les résultats dépendent de résultats d'analyses avec des critères microbiologiques et de substances toxiques (pesticides, nitrates, plomb, solvants chlorés ....).

Cette association de consommateurs explique avec précision d'où ces différents éléments peuvent provenir que ce soit au niveau naturel (la présence de certains composants provient de la nature du sous-sol), du type d'installations, des activités humaines. Sur ce dernier aspect, l'association indique que : " La réglementation définit des limites de qualité pour différents polluants résultant d'activités humaines, notamment agricole ou industrielle. Les polluants les plus fréquemment rencontrés dans l'eau du robinet sont d'origine agricole."

L'UFC-que choisir et Générations Futures lancent une pétition conjointe à destination du Ministère de la Santé afin que les analyses de l'eau portent sur davantage d'éléments recherchés en matière de pesticides. Sur la page d'accueil de la pétition, il est expliqué que " Les pesticides représentent en France la première cause de dépassement des normes de qualité définies pour l’eau du robinet. Mais alors que plus de 750 molécules différentes de pesticides et de leurs dérivés sont susceptibles de se retrouver dans l’eau potable, seulement 206 sont recherchées en moyenne sur le territoire français ". Si vous pensez aussi qu'il faut renforcer les analyses de l'eau du robinet, allez vite apposez votre nom sur la pétition à l'adresse suivante :  https://www.generations-futures.fr/actualites/petition-pesticides/

Je vous souhaite par avance un joli week-end. Et même si le temps est mauvais, n'oubliez pas de garder le sourire et mettre des couleurs dans votre quotidien. Une astuce ? Dansez ! Tortillez-vous, déhanchez-vous, même dans votre salon ! Suivez votre propre rythme, vos choix musicaux mais amusez-vous ! Il est prouvé que danser déclenche les hormones du bien-être, a une action sur le cerveau, le coeur, les muscles. Génial, non ?  

Sophie COCARD. 

PS : Petit clin d'oeil à Daniel Balavoine dans mon titre d'article : " Tout était clair comme de l'eau", parole extraite de sa chanson " tous les cris, les SOS".

Tout était clair comme de l'eau ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sandrine Arlaud 30/04/2021 11:13

Merci pour cet article à la fois informatif, utile (oui, votons !) et qui fait du bien. Oui, dansons !

Sophie COCARD 02/05/2021 11:39

:)