Pas seulement le 22 mars ...

Publié le par Sophie COCARD

Le 22 mars, la Terre a sa journée, et est célèbrée à travers la planète. Mais c'est tous les jours qu'il faudrait penser à elle. 

En ce moment, nous parlons de crise sanitaire de façon bruyante. Mais la crise écologique a commencé et le terme est à peine prononcé, et vite glissé sous le tapis. Pourtant, toutes les crises que ce soit les grands conflits humains, les crises environnementales et sanitaires sont liées. Comme si le fait de ne pas en parler allait permettre au problème de se régler tout seul ...

Un sommet virtuel organisé par Joe Biden se déroule actuellement, et ce pendant quarante-huit heures. Quarante pays y participent, dont la Chine (laquelle a rallumé ses centrales à charbon ...) et la Russie. L'actuel Président américain a annoncé un budget de 2 000 milliards de dollars au niveau de leur pays en vue de décarboner l'économie américaine et avancer vers la neutralité carbone. Il ambitionne de réduire de moitié les émissions de carbone des Etats-Unis jusqu'en 2030. Joe Biden espère que les autres pays se donneront les moyens d'abaisser leurs émissions afin que l'augmentation des températures se maintienne à + 1,5 °C. 

Copernicus, l'organisation européenne de surveillance du climat surveille activement les températures, et annonce que 2020 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée en Europe. Et partout sur le globe, ce constat d'augmentation des températures se fait également ressentir. Ainsi, en juin dernier, 38 degrés étaient enregistrés en Arctique ....

Sophie COCARD 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article