En avoir le coeur brisé

Publié le par Sophie COCARD

Avoir le coeur brisé, c'est une image assez parlante. Mais c'est aussi un vrai problème médical. 

Le syndrome du coeur brisé est dû à la déformation du ventricule gauche du cœur qui n’arrive alors plus à assurer sa fonction de pompe et ne peut alors pas envoyer suffisamment de sang dans notre corps pour permettre son bon fonctionnement.

Parmi les symptômes, des douleurs thoraciques intenses, un essoufflement, de l'arythmie (changement dans le rythme cardiaque) sont ressentis. Heureusement, rapidement pris en charge, il est possible de sauver le patient. 

Cette situation intervient à la suite d'un événement physique ou émotionnel intense qui va générer un énorme stress. Selon une étude réalisée par des chercheurs de l'hôpital universaire de Zurich, il y aurait un lien entre ce problème cardiaque et notre cerveau. De nouvelles données ont été découvertes et permettraient d'avancer sur le traitement. Et puis, une bonne hygiène de vie est nécessaire pour éviter cette situation. 

Cette maladie est en hausse depuis le début de pandémie de covid-19. Selon une étude américaine parue en 2020, le nombre de cas aurait même été multiplié par 4,58 dans plusieurs pays pendant la crise sanitaire.

Parler de coeur, c'est aussi penser à l'amour. Une vieille légende orientale raconte que nous sommes tous unis par le fil rouge d’un amour dans notre vie. Deux personnes attachées par ce fil rouge finiront toujours par se rencontrer. 

Grâce aux vaccins contre le covid-19 et en continuant à être prudents, pensons que d'ici quelques mois, cette situation sera derrière nous. Les amours débutantes pourront reprendre là où la solitude et l'éloignement les avaient laissés. Les gestes tendres et les rires complices redeviendront la règle. 

Sophie COCARD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article